SONDAGE 📊 Retrouvez les résultats du sondage Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro : “Une double menace pèse sur le premier tour: l’abstention et l’incertitude du choix”

Crédit : Odoxa

 🗣  Les mots de notre Présidente et spécialiste des Réseaux Sociaux, Véronique Reille-Soult:

« En ligne, les internautes cherchent majoritairement des réponses à la question lancinante : « pour qui voter ? ». Le grand succès qu’ont rencontré ces derniers jours les simulateurs, quizz et guides comparatifs des programmes en est le témoin. 

Et même si les Français qui s’expriment sur les réseaux sociaux sont enfin mobilisés sur l’élection (il était temps !) on constate qu’en dehors des militants, particulièrement actifs chez Éric Zemmour, le sujet de préoccupation central ne concerne pas les choix électoraux mais la participation ! En effet, le principal mot d’ordre est « voter », les uns et les autres tentant de convaincre les indécis qui sont légion pour éviter une abstention massive. Cette crainte est la véritable préoccupation des internautes à J-5 du scrutin : « il faut voter », « ne vous laissez pas voler », « mobilisez-vous », « allez enfants de la patrie, aux urnes ! », « j’espère que vous serez capable de faire 200m et d’aller voter ». 

On constate aussi que le taux d’intérêt pour la présidentielle, qui est une des clés d’analyse de la situation, se concrétise en général dans la dernière ligne droite en taux d’adhésion pour un candidat et ses propositions. Mais ce n’est pas vraiment le cas ! Du coup, il semblerait que tout est à peu près encore possible pour les hésitants. Éric Zemmour est certainement le candidat qui suscite le plus d’engagement et d’adhésion, mais cela n’est pas nouveau et, depuis quelque temps, il ne conquiert pas de nouvelles cibles. Championne du web et du digital dans cette campagne, son équipe a réussi à booster la visibilité du candidat mais cela reste aujourd’hui confiné dans sa communauté et ne suscite donc plus de nouveaux engagements. 

En revanche, Jean-Luc Mélenchon semble susciter plus d’engagement et des adhésions nouvelles. La notion de « vote utile » semble lui réussir et des nouveaux soutiens à sa candidature s’expriment et tentent de convaincre. Une adhésion parfois fragile mais nouvelle… donc notable ! »

Une étude à retrouver ici !

#Présidentielle2022 #Abstention #Sondage #réseauxsociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.