Le sondage d’ODOXA en partenariat avec Backbone Consulting : “Les français et la guerre en Ukraine”

Crédit : Odoxa

La guerre en Ukraine angoisse les Français, « sert » Emmanuel Macron et améliore l’image de l’UE et de l’OTAN 

  • La guerre en Ukraine inquiète près de 9 Français sur 10 (86%) qui voient désormais de plus en plus la Russie comme un « adversaire à combattre » (50% ; + 30 points en une semaine).
  • Cette inquiétude a provoqué un effondrement du moral économique de nos concitoyens depuis février dernier : l’indice de moral économique Odoxa a été divisé par près de deux en 3 semaines !
  • En phase avec E. Macron, plus de 7 Français sur 10 sont POUR l’accueil de réfugiés Ukrainiens en France (77%), pour le renforcement des sanctions économiques contre la Russie (79%) et pour le renforcement de l’aide militaire à l’Ukraine (70%) … mais ils ne veulent pas d’une intervention militaire de la France (74%) ou même de l’OTAN (55%) en Ukraine.
  • La guerre en Ukraine « profite » à Emmanuel Macron et détériore l’image de ses principaux rivaux, surtout Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon.
  • Si le président Ukrainien est un « héros » pour les Français, la France, mais aussi l’UE et l’OTAN sont louées par nos concitoyens qui les jugent à la hauteur de la situation
    En envahissant l’Ukraine, Poutine aura donc bien plus fait POUR l’UE et surtout l’OTAN que ce que les supporters de ces institutions avaient fait pour elles depuis des années.

Dans son analyse des réseaux sociaux, Véronique Reille Soult de Backbone Consulting révèle que « les internautes estiment que les actions pour soutenir les Ukrainiens sont indispensables, même s’ils craignent que cette guerre entraîne des conséquences sur leur pouvoir d’achat. Ils attendent le plan de « résilience économique et social » à la suite de la guerre en Ukraine qu’Emmanuel Macron a annoncée et ne pensent pas que les autres candidats feraient mieux. Selon eux, aucun d’entre eux ne serait meilleur, et en particulier surtout pas Éric Zemmour qui a trop soutenu Vladimir Poutine. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.