Le sondage d’ODOXA en partenariat avec Backbone Consulting : Les Français et la “Primaire populaire” de la gauche et de l’écologie

Les Français et la “Primaire populaire” de la gauche et de l’écologie

Qu’en pensent-ils ?

Les trois-quarts des sympathisants de gauche approuvent la Primaire populaire et demandent à tous les candidats de se soumettre à son verdict.

La gauche est-elle dans une situation catastrophique ?

Pour 85% des Français et 75% des sympathisants de gauche sa situation est en tout cas mauvaise, voire très mauvaise ! Logiquement, dès lors, la Primaire populaire est une initiative soutenue par une majorité de Français et surtout par plus des trois-quarts (76%) des sympathisants de gauche.
Encore plus fort : 6 Français sur 10 et surtout 7 sympathisants de gauche sur 10 souhaitent que tous les candidats de gauche se soumettent au verdict de cette Primaire Populaire !

Le seul problème est que les sympathisants de gauche ont bien du mal à départager celui/celle qui pourrait le mieux porter cette candidature unique dont ils/elles rêvent :

1. Mélenchon (1er avec 43%), Taubira (2ème avec 41%) et Jadot (3ème avec 40%) se tiennent dans un mouchoir, tandis qu’Hidalgo (5ème avec 32%) apparaît largement distancée.
2. Petite prime, tout de même, à Taubira qui est la seule à susciter une large adhésion à la fois des sympathisants socialistes (n°1 avec 54%) et écologistes (n°2 avec 42%).
3. En tout cas, les Français pas plus que les sympathisants de gauche ne veulent d’un « come-back » de François Hollande, ni en tant que candidat (78% de rejet), ni même pour qu’il rejoue un rôle politique majeur, mais à la limite pour qu’il soutienne un candidat de gauche à la présidentielle.

Dans son analyse des réseaux sociaux, Véronique Reille-Soult, présidente de Backbone-Consulting souligne que la primaire de la gauche intrigue les internautes. S’ils jugent ses règles obscures et doutent parfois des motivations de ses organisateurs, son principe même les séduit et ils espèrent que le candidat désigné (Taubira est pronostiquée) bénéficiera d’un rebond dans les intentions de vote et permettra à la gauche de faire moins mauvaise figure en avril prochain.

Retrouvez ici le lien du sondage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.